Quels critères prendre en considération pour choisir un syndic de copropriété ?

syndic de copropriété

Publié le : 08 janvier 20194 mins de lecture

Aujourd’hui, les enjeux sont de taille dans la gestion de copropriété d’autant que les problématiques actuelles sont nombreuses. Par ailleurs, les tâches d’un syndic peuvent varier selon différents facteurs tels que le type d’habitation. Dans cette optique, les prestations du gestionnaire de copropriété sont à passer en revue au peigne fin. Mais avant, il faut établir des critères permettant de choisir le syndic approprié.

La prise en compte du type de copropriété concerné

Selon le type d’habitation en question, les paramètres de gestion ainsi que les décisions à prendre peuvent être différents. Une certaine expertise peut être indispensable pour une gestion optimale de certains types de résidences. Ainsi, on doit par exemple prendre en compte la taille de la résidence pour choisir le syndic de copropriété. Pour un ensemble de 100 lots ou plus, une expertise particulière est reprise. Par ailleurs, l’état de la résidence doit également être pris en considération. La gestion d’une résidence neuve peut diverger de celle d’une résidence ancienne. Par ailleurs, il faut tenir compte des facteurs tels que les rénovations énergétiques éventuelles qui sont en cours ou qui doivent être effectuées. Certains bâtiments possèdent également des spécificités juridiques (Immeuble de bureaux, Immeuble de Grande Hauteur, etc.). Ce détail est également à ne pas négliger. Pour de plus amples informations, visitez www.copro.net.

La qualité de l’extranet

Les syndics ont désormais l’obligation de mettre à la disposition des copropriétaires un extranet. Il s’agit d’une décision mise en application depuis le 1er janvier 2015. Toutefois, le contenu de cet extranet est très variable d’un professionnel à un autre. Si d’aucuns proposent assez de détails, d’autres par contre, se limitent à l’inscription des procès-verbaux. Il faut donc y prêter une attention particulière. Un extranet qui donne l’accès à plusieurs détails tels que les ordres d’intervention et l’ensemble des écritures comptables de toute l’année facilite forcément la tâche au conseil syndical qui peut alors exercer son contrôle.

Des critères à ne pas négliger

Plusieurs autres facteurs sont à prendre en compte dans le choix de votre nouveau syndic. Entre autres, il y a :

  • La compétence du professionnel : Est-il pluridisciplinaire ? A-t-il la capacité de suivre les évolutions dans le domaine et d’apporter les mises à jour dans la gestion de ma copropriété ? Suit-il les formations liées aux règles de l’IPI ?
  • La disponibilité du syndic : Voici un critère très important. Il faut que votre gestionnaire soit joignable en permanence et soit capable de vous dépanner quand le besoin se présente.
  • La règle de confiance : Celui que vous êtes en voie de choisir devient responsable de votre copropriété et il posera des actes au nom de cette dernière. Il est essentiel qu’il vous inspire confiance. N’hésitez également pas à lui demander la preuve de sa souscription à une assurance en responsabilité civile.
  • Enfin, il faut tenir compte de votre budget et ne pas faire un amalgame entre le prix et le coût. Car les honoraires peuvent être abordables tandis que les coûts globaux seront élevés. Soyez donc vigilant !

Plan du site