Quel programme immobilier locatif défiscalisant choisir pour 2018 ?

programme immobilier locatif défiscalisant

Publié le : 06 février 20193 mins de lecture

Avec le dispositif de défiscalisation Pinel, les investisseurs bénéficient d’une réduction d’impôt atteignant jusqu’à 21 %. Pour 2018, il existe plusieurs programmes immobiliers locatifs de défiscalisation utiles à ceux qui souhaitent investir dans l’immobilier locatif. Découvrons les différents programmes défiscalisés actifs et leurs avantages.

Différents programmes de défiscalisation immobilière dans le neuf

Pour évaluer l’importance des dispositifs défiscalisants, simulez votre projet d’investissement locatif en loi Pinel. En investissant avec la loi Pinel on a droit à un abattement fiscal de12, 18 ou 21 % en fonction de la durée du contrat de location allant de 6, 9 ou 12 ans. La loi Censi- Bouvard s’adresse aux investisseurs de logement meublé en résidence avec services. Ce dispositif s’adresse au loueur en meublé non professionnel. Ces derniers réduisent leurs impôts en augmentant le revenu. Le plafond de la réduction est de 300 000 €. Pour 2018, on ne pourra plus compter sur le statut de LMNP puisque la loi Bouvard prendra fin le 31 décembre 2017. Précisons que vous pouvez simuler votre projet d’investissement locatif en loi Pinel.

Programme de défiscalisation immobilière dans l’ancien

La loi Monument Historique permet de réduire ses impôts tout en rénovant son bien. Ce dispositif fiscal fut mis en place pour aider les propriétaires de biens classés Monuments Historiques ainsi que ceux qui possèdent un bien inscrit à l’inventaire supplémentaire des Monuments Historiques de jouir de réductions d’impôts. Cette loi entrée en vigueur en 1913 fut conçue pour favoriser la restauration de bien de grande valeur historique, architecturale ou artistique.

Avantages de l’investissement Pinel

Pour investir dans l’immobilier locatif, le choix d’un programme défiscalisant est primordial. Le dispositif Pinel par exemple octroie aux bénéficiaires une réduction d’impôt atteignant jusqu’à 21 % lorsque les investisseurs achètent ou mettent en location un appartement neuf ou maison. Ce dispositif autorise l’investisseur à choisir librement la durée d’engagement de location initiale entre 6, 9 ou 12 ans maximum. La loi Cosse appliquée le 31 janvier 2017 permet de jouir de puissantes déductions fiscales sur les revenus fonciers. Selon le niveau de loyer et la localisation du bien, l’avantage varie de 15 à 70 %. Pour bénéficier d’une déduction fiscale maximale de 85 %, il faut recourir à l’intermédiation locative.

Plan du site