Investir dans l’immobilier : conseils pour réussir

un investissement immobilier

L’immobilier est un secteur très développé actuellement. Mais se lancer dans un investissement immobilier comme la location n’est pas toujours évident à cause de la grande compétition qui règne entre les différents promoteurs. Ces quelques conseils aideront les futurs investisseurs dans l’immobilier locatif à réussir dans cette voie sans encombre.

Prendre en compte l’emplacement

L’emplacement est un point clé de l’investissement locatif. En effet, tout futur locataire voudrait considérer la proximité des centres commerciaux, des épiceries, des établissements scolaires, des voies de communication par rapport à l’immobilier à louer. Le futur investisseur devra visiter l’appartement ainsi que l’emplacement du chantier. S’il s’agit d’un investissement locatif dans l’immobilier neuf, l’investisseur doit s’informer sur le marché locatif pour éviter les faibles taux d’occupation. Pour plus d’infos, consultez www.infosdelimmo.fr/. Un investissement locatif à perte s’explique par un emplacement qui n’est pas très privilégié ainsi que par un appartement mal entretenu n’attirant guère les futurs locataires. Pour mieux attirer les locataires, les futurs investisseurs devraient se mettre à la place des locataires : pour tel type de locataire, quel type de location lui est approprié ?

Déterminer le prix du bien

Ce facteur est très important car à partir de ce prix, le montant du loyer est fixé. Ce dernier ne doit pas être trop élevé pour démotiver les futurs locataires, ni trop bas pour entrer en perte. Pour l’investissement locatif dans le neuf, le prix est généralement plus élevé du fait de l’existence d’équipement, toutefois, la valeur du prix ne doit pas être trop exagérée. En moyenne, le prix d’un bien immobilier tourne autour de 1800 € par m2 pour les maisons et aux alentours de 3500 € par m2 pour les appartements.

Financement et fiscalité

Les conditions d’obtention de crédit sont en général bénéfiques pour les acheteurs. Les banques recherchent des clients voulant souscrire des produits bancaires. Pour les futurs investisseurs, s’ils disposent déjà de placements ainsi que des produits bancaires, ils doivent déposer des garanties sérieuses. Les prêts à taux variables sont conseillés pour les investisseurs immobiliers.

Pour réduire la fiscalité appliquée à l’investissement locatif, quatre solutions sont proposées si l’investisseur veut réussir dans la voie de l’investissement locatif : rénover un appartement ancien, faire l’investissement Pinel, réaliser une location meublée, se lancer dans les résidences avec services soit pour des étudiants, soit pour des personnes âgées, soit pour des touristes. Ces suggestions peuvent aider à diminuer les impôts immobiliers pour obtenir un plus grand bénéfice.